Accueil  |  Bottin de réseautage  |  Congrès  |  Séminaire automnal








9 mars 2015

9 mars 2015 :

Bonjour,

Aujourd’hui, j’ai vécu ma première journée de travail en France. Malgré que je sois en plein décalage, la journée a commencé très tôt. À 7h00 du matin, nous étions déjà sur la route en direction d’Orléans pour aller rencontrer les gens du Centre de formation d’apprentis spécialisé (CFAS). Il ne s’agit pas d’un centre comme on l’entend au Québec, mais plutôt d’une organisation qui soutient les projets professionnels des personnes en situation de handicap, ceux qu’on appelle chez nous EHDAA. Ce qu’il faut comprendre c’est qu’il n’existe pas de centres FGA comme au Québec. La FGA est intégrée à la formation professionnelle. Lorsqu’un élève suit sa formation professionnelle, environ le tiers des heures de cours sont allouées pour les matières de base comme le français et les mathématiques.

Entre autres, le CFAS fait des partenariats avec les centres de formation professionnelle pour mettre en place ce qu’ils appellent des « antennes » dans les centres afin de dispenser à ses apprentis un enseignement général adapté et un accompagnement pédagogique personnalisé. Ainsi leurs élèves peuvent bénéficier de la formation professionnelle dispensée par le Centre FP. De plus, le CFAS de façon réciproque apporte son concours à la formation d’autres apprentis en difficulté, mais non handicapés du centre. Chacun y trouve alors son compte, le centre FP peut bénéficier de l’expertise du CFAS pour ses élèves (que nous pourrions qualifier chez nous d’élèves à besoins particuliers) et les élèves du CFAS ont accès à une formation professionnelle.

Le CFAS a aussi un nouveau projet fort intéressant le « DIMA » dispositif d’initiation aux métiers en alternance. Il s’agit d’un projet qui s’adresse aux élèves de 15 ans (à partir duquel on pourrait s’inspirer). Ce projet regroupe des élèves handicapés ou avec de gros problèmes de comportement (maximum de 12 par groupe). Je résumerais le projet comme étant un parcours d’exploration professionnelle. Les élèves sont en alternance, une semaine en formation générale et deux semaines en stage en entreprise. Ils peuvent changer d’entreprise régulièrement, l’idée étant d’explorer différents métiers afin de trouver sa voie. Pour plus d’information, je vous invite à consulter leur site.

La journée s’est terminée de retour à Paris, avec ma présentation de la FGA au Québec.

Voici le plan de ma présentation ainsi que l’affiche de la conférence :

Word - 21.9 ko



À demain,

Richard Coulombe

JPEG - 423.7 ko
Youtube